printemps_0522

Peu présente en ce moment car je ne bricole plus depuis quelques semaines, trop occupée que je suis à faire mes cartons, nettoyer, faire du tri ( enfin j'essaie car j'ai tendance à avoir du mal à jeter, on ne sait jamais !!!) ....

Le grand jour approche à grands pas : nous déménageons samedi.

Ce n'est pas le meilleur moment pour dire au revoir à notre jardinà l'orée du bois qui commence à dévoiler mes fleurs préférées (lilas, glycine, fleurs du pommier ...)

printemps_054

Mais le plus difficile en ces derniers jours est de dire au revoir à mes amies (Sniff !!!), mes collègues (re-Sniff !!!), tous ces gens que j'ai rencontrés dans cette petite ville qui n'était pas la mienne mais dans laquelle je commençais à me sentir enfin comme chez moi.

Ce week end j'emménage dans une nouvelle ville, une région encore inconnue. La promesse d'une rencontre entre brodeuses me ravit, mais tous ces changements risquent d'être difficiles au début.

Pour suivre mon conjoint et éviter une trop longue séparation j'ai décidé de me mettre en disponiblité le temps de retrouver un poste là-bas. Je me retrouve donc sans travail et sans argent pour une période indéterminée ...

Pas de panique, tous nos besoins essentiels seront assurés par le salaire de Monsieur : nous aurons un toit, de quoi nous nourrir, nous chauffer, et payer nos factures sans trop de soucis et c'est déjà un luxe. Mais pour le superflu il faudra apprendre à faire sans. L'occasion de tester l'expérience originale de cette blogueuse pendant quelques temps.

Apprendre à consommer moins et mieux est une de mes préoccupations du moment. Et puis cette parenthèse me permettra d'avoir du temps pour moi et cela aussi c'est un luxe qu'il faut savoir apprécier. Je sais cela ne va pas du tout dans le sens du "travailler plus pour gagner plus" mais de toute façon je n'ai jamais été une adepte de cette façon de voir la vie !!!

printemps_052

Du temps donc : pour lire (plaisir qui ne coûte pas cher), pour broder et coudre (là pas de problème, même si je dois rester un an sans salaire j'ai largement de quoi tenir car jusqu'à présent dans ce domaine là je n'ai pas vraiment été une adepte de la décroissance, comme en témoigne le nombre de cartons estampillés "bricolage Virginie" qui trônent dans mon salon !!!).

Mais aussi du temps pour changer les habitudes de notre petite famille : préparer des petits plats bons et sains, en suivant notamment les conseils d'Anne de Blogbio (j'ai acheté le livre qu'elle a co-écrit, L'atelier Bio : une mine pour penser l'alimentation autrement et manger bio sans vider son porte-monnaie), vivre sans gaspiller et en profitant des plaisirs simples de la vie, loin du bling-bling que l'on veut nous vendre. 

Voilà j'ai été un peu bavarde ce soir. Ce n'est pas dans mes habitudes de me dévoiler ainsi. Mais dans quelques jours j'aurai aussi plus de temps pour ça : blogguer, vous rendre plus souvent visite et prendre le temps de vous laisser des petits messages... enfin dès que j'aurai récupéré ma connexion internet !!!!

En attendant, ce blog sera en pause forcée.

Bises et à bientôt !!!

printemps_051